Mission de paix en Amerique

pubblicato in: Sud America | 0

italian_flag

 

Missione di pace in Sudamerica

L’Association MotoforPeace est en train de préparer une nouvelle mission à
moto: destination l’Amérique du Sud; départ prévu pour l’automne 2007.

Le nouveau projet s’appelle « Panamerica » et parcourt les traces des
précurseurs de l’exploration planétaire qui furent les premiers à franchir les frontières
de l’inconnu et qui ont dépassé le stade d’isolement nationaliste pour se lancer dans
la grande aventure à la découverte de nouveaux mondes.

Après le continent américain (Cap Nord – Jubilé2000; Kosovo- Pâques 2001),
le continent asiatique (Rome- Pékin-2002 ; Sabra et Chatila- 2006) et le continent
africain (Un Pont pour l’Afrique- 2004), l’Association a décidé de manifester sa
solidarité et son soutien en Amérique du Sud.
Des policiers de divers pays européens, poussés par leur habituel esprit
humanitaire, seront les protagonistes de cette expédition durant laquelle ils
parcourront une bonne partie de la fameuse Carretera Panamerica en partant du
Venezuela pour arriver en Patagonie afin de réaliser un projet humanitaire en faveur
des enfants de l’un des pays de l’Amérique Centrale. Il s’agira ,quoi qu’il en soit,
d’un geste tangible et concret envers un pays qui a besoin d’aide, d’amitié et de
soutien.

Le programme actuel prévoit un itinéraire qui partira de Caracas jusqu’à
Buenos Aires en traversant le Venezuela, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, le Chili,
la Bolivie et l’Argentine. Un long voyage à travers un continent varié non seulement
du point de vue géographique, avec des glaciers polaires et des terres de feu très
étendues, mais aussi du point de vue culturel avec un amalgame de civilisations, de
traditions et de modèles de vie ancestraux.
Notre équipe traversera l’Amérique du Sud en véhiculant un fort message de
paix, tout en étant consciente qu’elle devra éviter certains parcours pour des raisons
géographiques mais surtout pour des raisons de sécurité. Plaines, vallées et forêts du
centre et du sud de l’Amérique que l’on pouvait parcourir en se préoccupant
uniquement des piqûres d’insectes sont devenues désormais hors- limites.

C’est dans ce contexte assez similaire au reste du monde que nous voudrions
divulguer notre petit geste de solidarité, comme message de paix et de fraternité dans
l’espoir que même une petite action , par le biais d’un mécanisme de réactions en
chaînes positif, puisse contribuer à détendre l’atmosphère de crise générale qui
caractérise notre époque.
Nous sommes conscients des difficultés qui minent ce long chemin de
réconciliation et de tolérance mais notre optimisme nous porte à espérer qu’après des
siècles de crise, de dépression, de promesses incertaines et de stabilisations peu
convaincantes, on puisse finalement assister à la naissance d’un chapitre de reprise
d’un processus de paix et d’un processus d’intégration dans le monde.

Notre voyage veut se traduire en un petit pas dans ce mouvement d’intégration,
de compréhension et de solidarité comme une main tendue qui serre la main d’un
autre peuple qui a besoin d’aide , et qui décide d’exaucer son souhait de
rapprochement, de dialogue, de tolérance envers les diversités culturelles, de sérénité
et de respect.
Et si ce sont des policiers, non pas d’un seul pays mais d’un continent ami à
tendre cette main, alors le message n’en devient que plus fort, plus incisif, plus
important et notre équipe s’engagera à le renforcer à chaque rencontre organisée avec
les représentants des polices locales27